Interview Sportives Ardéchoises #5 – Bernadette ROCHE

NOM : ROCHE

Prénom : Bernadette

SPORT : Ski de fond

1. Présentez-vous en quelques phrases

Je suis monitrice sportive depuis plus de 35 ans sur la montagne ardéchoise pour l’ADDSNA, conseillère départementale canton Haute-Ardèche. Je suis titulaire d’un Brevet d’Etat 2 degrés Ski de Fond, Brevet d’Etat accompagnatrice en moyenne montagne et Brevet Fédéral Gym Sport pour Tous. 

2. Pourquoi avez-vous choisi cette discipline ?

Habitant la montagne ardéchoise, j’ai découvert l’activité avec le développement des foyers de ski de fond dans les années 70.
À 20 ans, je pars faire une formation à l’AFRAT Autrans pour passer mon brevet d’état de ski de fond et je découvre la compétition en niveau régional et national.

3. Avez-vous rencontré des freins pour vous intégrer en tant que femme dans votre sport ? Si oui, comment les avez-vous surmontés ?

Je n’ai pas rencontré de freins pour m’intégrer en tant que femme dans mon sport.

4. Quel est votre résultat sportif qui vous a le plus marqué ? Pourquoi ?

Le résultat sportif qui m’a le plus marqué est ma première médaille d’or en épreuve internationale, qui fut pour moi la consécration de 30 ans de compétitions.

5. Selon vous, de quelle façon la discrimination peut-elle se manifester dans le sport ?

La discrimination dans le sport peut se manifester de plusieurs façons : le manque de reconnaissance des exploits sportifs féminins, le manque de valorisation et de médiatisation, ou encore les difficultés à trouver des sponsors. 

6. En tant que femme, avez-vous déjà été victime d'une quelconque discrimination au sein de votre pratique sportive ? Si oui, comment avez-vous réagi face à cette discrimination ?

Je n’ai jamais été victime de discrimination au sein de ma pratique sportive.

7. Que pensez-vous de la médiatisation du sport féminin ?

La médiatisation du sport féminin est bien insuffisante au regard du même engagement, des mêmes contraintes voire plus, car il faut associer vie familiale, vie professionnelle, vie sportive….

8. Le mot de la fin :

Dans le monde sportif, le monde du travail, mais aussi le monde politique, la femme doit encore prouver encore et encore sa valeur. Elle n’atteint toujours pas le même niveau de reconnaissance que son homologue masculin.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez chaque mois un récapitulatif de l'actualité sportive publiée par le CDOS 07

Interview Sportives Ardéchoises #5 – Bernadette ROCHE

NOM : ROCHE

Prénom : Bernadette

SPORT : Ski de fond

1. Présentez-vous en quelques phrases

Je suis monitrice sportive depuis plus de 35 ans sur la montagne ardéchoise pour l’ADDSNA, conseillère départementale canton Haute-Ardèche. Je suis titulaire d’un Brevet d’Etat 2 degrés Ski de Fond, Brevet d’Etat accompagnatrice en moyenne montagne et Brevet Fédéral Gym Sport pour Tous. 

2. Pourquoi avez-vous choisi cette discipline ?

Habitant la montagne ardéchoise, j’ai découvert l’activité avec le développement des foyers de ski de fond dans les années 70.
À 20 ans, je pars faire une formation à l’AFRAT Autrans pour passer mon brevet d’état de ski de fond et je découvre la compétition en niveau régional et national.

3. Avez-vous rencontré des freins pour vous intégrer en tant que femme dans votre sport ? Si oui, comment les avez-vous surmontés ?

Je n’ai pas rencontré de freins pour m’intégrer en tant que femme dans mon sport.

4. Quel est votre résultat sportif qui vous a le plus marqué ? Pourquoi ?

Le résultat sportif qui m’a le plus marqué est ma première médaille d’or en épreuve internationale, qui fut pour moi la consécration de 30 ans de compétitions.

5. Selon vous, de quelle façon la discrimination peut-elle se manifester dans le sport ?

La discrimination dans le sport peut se manifester de plusieurs façons : le manque de reconnaissance des exploits sportifs féminins, le manque de valorisation et de médiatisation, ou encore les difficultés à trouver des sponsors. 

6. En tant que femme, avez-vous déjà été victime d'une quelconque discrimination au sein de votre pratique sportive ? Si oui, comment avez-vous réagi face à cette discrimination ?

Je n’ai jamais été victime de discrimination au sein de ma pratique sportive.

7. Que pensez-vous de la médiatisation du sport féminin ?

La médiatisation du sport féminin est bien insuffisante au regard du même engagement, des mêmes contraintes voire plus, car il faut associer vie familiale, vie professionnelle, vie sportive….

8. Le mot de la fin :

Dans le monde sportif, le monde du travail, mais aussi le monde politique, la femme doit encore prouver encore et encore sa valeur. Elle n’atteint toujours pas le même niveau de reconnaissance que son homologue masculin.